Le visage de pierre…

Venu des Etats-Unis pour échapper au racisme et exercer sa profession de journaliste, Siméon découvre la vie parisienne, ses charmes, ses bistrots, mais aussi  l’ostracisme  dont souffrent en cette période de guerre en Algérie les travailleurs arabes  trimant au pays des Lumières.

Au travers de ses rencontres notamment avec des militants du FLN, il prend conscience de l’étendue du fléau et ne peu pas rester indifférent à ces injustices. Il sera témoin et victime des violences du 17 octobre 1961 et sa vie en restera à jamais marquée.

Ce roman de William Gardner Smith de 1963 et aujourd’hui publié pour la première fois en français par les éditions Christian Bourgois, nous offre un regard pointu sur la société du moment, une vision distancée de l’histoire et une émouvante histoire d’amour. Se priver de sa lecture serait une grave erreur…

Henri Cazales / Radio-Asso.

« Le visage de pierre » de William Gardner Smith aux éditions Christian Bourgois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s