Cheminements révolutionnaires…

L’année 2019 fut marquée par de nombreux soulèvements populaires un peu partout dans le monde. Sur tous les continents, en Asie à Hong-Kong, en Amérique du Sud, en Afrique et jusque chez nous avec les gilets jaunes et les manifs contre la loi sur les retraites, des mouvements de mécontentement se déroulèrent et firent espérer que, faute de connaître le grand soir de la révolution mondiale, les choses allaient enfin changer…

L’Algérie et son Hirak s’inscrivait dans cette perspective que rien ne serait plus comme avant. La covid 19 vint rebattre les cartes et mettre un terme, tout au moins provisoire, aux espoirs des milliers de manifestants pacifiques mais néanmoins résolus qui parcouraient joyeux et solidaires les rues d’Alger ou d’Oran, et de bien d’autres cités, chaque  mardi et vendredi. Cette mobilisation, héritière  des diverses révoltes et émeutes récurrentes méritait une analyse approfondie. C’est aujourd’hui chose faite avec l’ouvrage collectif publié par le CNRS dans lequel plusieurs chercheurs et historiens nous proposent leur vision du mouvement.

Une étude complète et objective et des évaluations diverses s’avèrent indispensables pour poursuivre le combat en vue de l’accès du peuple algérien à une réelle indépendance. Ces écrits y contribuent pleinement…

Henri Cazales / Radio-Asso.

Cheminements révolutionnaires. Un an de mobilisations en Algérie (2019-2020) » sous la direction de Amin Allal, Layla Baamara, Leyla Dakhli et Giulia Fabbiano aux éditions du CNRS.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s