La France goy…

Une réponse à « La France juive » de Drumont et à l’antisémitisme franchouillard de cette fin du 19 ème siècle et du début du 20 ème, mais aussi une saga familiale pour l’auteur, Christophe Donner, et une promenade historique au milieu du microcosme de la presse parisienne du moment et où l’on perçoit que le mensonge journalistique, la manipulation de l’information, le complotisme absurde ne datent pas de la dernière épidémie.

Dans cet entre deux guerres (celle de 70 et celle de 14), la Belle Époque (mais pas celle pour tout le monde comme disait ma grand-mère placée à 10 ans chez des « bons bourgeois » toulousains chargés de lui apprendre son métier de bonniche), l’infâme des propos se mêlait aux scandales financiers et aux trahisons politiques.

De l’extrême droite antidreyfusarde, aux pacifistes convertis aux dieux de la guerre, en passant par les camelots du roi et leurs cannes ferrées, jusqu’à la grande boucherie, nous suivons dans ce livre la genèse de cette troisième république bourgeoise qui issue d’une défaite contre la Prusse finira dans une défaite contre l’Allemagne (ce qui est sensiblement la même chose…).  Et toujours dans le sang…

Aujourd’hui, dans ce 21 ème siècle pandémique et massacreur, avons-nous retenu quelque chose de l’Histoire ?  Vaste question…

Henri Cazales / Radio-Asso.

« La France goy » de Christophe Donner aux éditions Grasset.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s