La rébellion des pauvres hères qui refusèrent de montrer leur Q…

Un jour, en un lointain royaume, un jeune tyranneau plein d’ardeur eut le caprice d’exiger de son peuple, afin prétendit-il d’éloigner une mauvaise peste, que, icelui, se fit saigner et exhibât un signe kabbalistique représentant un carré blanc sur lequel évoluaient avec fantaisie tout un ensemble de points noirs. A ceux qui s’opposeraient à son ukase, il promit d’en faire voir de toutes les couleurs…, histoire aussi de se venger d’une récente révolte des nains jaunes qui l’avait bien effrayé.

Ses sujets, ingrats comme toujours, virent rouge et entrèrent dans une colère noire. Malgré l’envoi massif des tuniques bleues, le pays se souleva. Il est vrai que l’enjeu était d’importance : pour qui ne plierait pas, les tavernes et autres estaminets seraient inaccessibles, les portes des lieux de débauches seraient closes, les amendes lourdes , le bannissement probable et la misère au bout du chemin…

Devant une telle menace mettant en cause la charte établie depuis fort longtemps entre son souverain et le peuple, celui-ci, sans intervention divine et sans recours à un quelconque sauveur, décida, comme les après vêpres du dimanche sur le pré communal, de la jouer collectif.

Comme dans tout groupe humain, il se manifeste des avis différents. Certains se référant souvent à des croyances ancestrales, ignorèrent la maladie. D’autre en eurent conscience mais refusèrent les soins, d’autres les acceptèrent avec leurs conditions : se faire percer par de doulces infirmières passe encore, mais la sodomie point leur sied… Néanmoins la révolte prit corps et le soulèvement fut général. Dans tout le pays, ce ne fut plus que rassemblements, fêtes, grèves générales, châteaux brûlés, caresses et baisers, échanges fraternels et promesse de lendemains heureux. Manants et sans-dents prirent alors conscience de leur force si tant que le monarque, la reine et son panda, le conseiller gascon,  le ministre hydrocéphale, celui des argousins et toute la cour décidèrent derechef de regagner Varennes…

Riton                                                                                                 8/08/21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s