Paradoxe…….

Ce matin, une amie que j’accompagne dans ses diverses démarches administratives, me signala une coupure d’eau dans l’immeuble qu’elle occupe avec sa mère âgée de 92 ans. M’étant renseigné sur la possibilité d’une intervention technique et la réponse négative du prestataire de distribution d’eau, je l’invitais à s’adresser à son gardien d’immeuble qui la dirigeât vers le sus-dit prestataire du fait que le contrat de la fourniture d’eau n’avait certainement pas dû être établi. Effectivement aucun lien n’existait entre le locataire et le fournisseur. Il faut dire que le bailleur, une société HLM, n’avait jamais informé ses locataires qui pensaient que l’eau était comprise dans les charges locatives, ce qui se produit (ou se produisait tout au moins) dans l’habitat collectif.

Pour aider à débloquer cette situation fort handicapante, j’interpellais l’office HLM dans l’espoir d’obtenir l’aide d’une intervention auprès du prestataire. Il me fut répondu avant même que j’aille jusqu’au bout de ma demande qu’on n’y pouvait rien. Ancien travailleur social, j’avais cru comprendre que les bailleurs sociaux disposaient d’un service social se qui les différenciait des « marchands de sommeil ». Le terme peut paraître un tantinet provocateur, j’en conviens, et il produisit  subito l’ire de mon interlocutrice se déclarant insulté. Il lui fut répondu que les gens qui me connaisse lui assureraient que mes propos étaient au contraire fort courtois et que il ne fallait pas que les personnels en lien avec le public s’étonnent de connaître des problèmes avec leurs usagers s’ils n’avait pas une meilleure approche.

Ancien du social comme je l’ai dit, et du social de terrain auprès de public marginalisé et bien cassé, je ne pense pas avoir fini entier une carrière si je n’avais montré un peu plus d’empathie auprès d’individus précaires et bien souvent écorchées vifs…

Le paradoxe direz-vous ?  Il réside dans le fait que, en désespoir de cause, j’interpelle directement le prestataire, « le marchand d’eau », et moi l’anticapitaliste historique, j’ai obtenu, grâce à une personne compréhensive et disponible que le précieux liquide soit rendu en urgence au terme d’une demi-heure….

Henri Cazales / Radio-Asso.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s