TRUMP LE BOUFFON ?

Ne nous n’y trompons pas derrière cet abominable bonhomme peroxydé, gonflé aux cheeseburgers, se cache depuis de longues années un redoutable homme d’affaire doublé d’un populiste. Issu d’une famille  de riches promoteurs il reprend accompagné de sa marmaille la suite de son père.

 Au fil des années, ils réussiront à travers sa ‘’ Trumps Organisation ‘’ de bâtir un empire et surtout d’imposer la  marque ’’Trump’’ ( casinos, golfs, médias, jeux télévisés, tourisme ainsi que de multiples produits dérivés) .

 A contrario, d’autres milliardaires qui investissent leur fortune, Trump se contente d’encaisser. Personnage sans scrupule, il ne fait confiance à personne, toujours prêt à renier sa parole, menteur, fraudeur, impulsif, excessif, outrancier, procédurier, narcissique, psychopathe, machiavélique etc. 

Certains psychologues étayés par des rapports, analyses (même s’ils sont illégaux)  mettent en doute sa santé mentale.

 Mais ne nous n’y trompons pas, c’est sciemment qu’il s’est construit ce personnage abject. Moi, moi et encore moi telle sa devise, être en permanence  le centre d’intérêt et gare à ceux qui veulent se mettre en travers.

Fort de cette expérience d’homme d’affaire, c’est tout naturellement qu’il agrandit son champ d’action. Dans les années 2000 le voilà producteur et  animateur de télévision dans la catégorie téléréalité.

Son émission ‘’ The Appentrice’’  le concept : confronter deux équipes qui ont en charge de réaliser des missions liées au monde des affaires. La perdante se voit gratifier d’un virulent « You’re fired »  (Vous êtes virés) terme qu’il reproduira de nombreuses fois lors de sa présidence. Une émission identique (qui décrochera le job) avait vu le jour en France animé par un homme d’affaire Bruno Bonnell devenu député de la Rem puis passé au parti radical… émission qui coulera rapidement.

Début des années 80, Trump se lance en politique tantôt au parti démocrate (avant 1987, 2001-2009) au  républicain (1987-1999, 2009-2011, depuis 2012) et aussi au Parti de la réforme (1999-2001) parti dont il briguera sans succès l’investiture.

Souvenez vous, en 2010 le parti républicain est submergé par le Tea Party dont le but est de ‘’virer ‘’la classe politique dans son ensemble et d’élire de nouveaux venus (cela ne vous rappelle rien chez nous).  Ces partisans  virulents  laissent éclater leurs colères contre tout (l’état, la réforme de la santé, le mariage gay, et différentes réformes d’Obama) notre iconoclaste Trump malin comme un singe enfourche et amplifie  cette contestation, ses discours s’adressent à cette Amérique blanche réactionnaire, raciste, xénophobe. Toute cette population se fout complètement s’il est diplômé, cultivé. Ceux qui veulent entendre, ce sont ses discours de colère, de haine. Comme il maîtrise parfaitement les médias il en use et abuse tous les jours, il donne des interviews, ses discours sont retransmis en totalité par l’ensemble des médias conservateurs. Ces meetings sont devenus des spectacles, il peut tout se permettre, l’hystérie est a son comble. Les sondages le donnent largement en tête. En 10 mois de campagne il est passé de perdant à gagnant, le clown est devenu le Président sauveur. Le parti républicain fermant les yeux sur ces dérives engrangent les bénéfices, il ne voit  que le court terme.

Pourtant les sondages donnaient vainqueur Hillary Clinton mais surprise même si la candidate à 3 millions de voix de plus, Trump l’emporte largement auprès des grands électeurs.

Trump, cette hydre tentaculaire entrainant toujours derrière lui sa marmaille s’entoure d’une cohorte de ministres racistes, climato septique, anti-avortement, anti-contraception, anti-mariage gay, pro armes, défenseurs de la peine de mort, défenseurs de la torture, etc. Dès sa prise de fonction il recommence à distiller son poison de haine, de violence. En voici quelques longs exemples :

  • Je réintroduirai le supplice de la baignoire et pire.
  • Obama est le fondateur de Daech.
  • L’Amérique doit interdire l’entrée aux musulmans.
  • Regardez cette gueule ! Y a quelqu’un qui voterait pour ça ?
  • Les immigrés mexicains sont des violeurs, des trafiquants, des délinquants.
  • Toutes les femmes flirtent avec moi.
  • Mon QI est l’un des plus hauts.
  • Faut punir les femmes qui veulent se faire avorter.
  • Les femmes, vous devez les traiter comme de la merde.
  • Comment peuvent-elles satisfaire leur pays si elles ne satisfont pas leurs maris.
  • Est ce qu’elle a un joli corps : non est ce qu’elle a un joli cul : oui.  
  • En parlant d’un handicapé et en mimant : le pauvre si vous le voyez !
  • Si on vous attaque, ripostez, soyez brutal, soyez féroce,
  • Le concept du réchauffement climatique a été crée par les chinois pour détruire l’économie américaine.
  • Une partie de ma beauté c’est que je suis riche.
  • Si ce n’était pas ma fille je sortirais peut être avec elle : elle a un beau visage !
  • J’ai toujours eu un bon rapport avec les noirs.
  • Vous savez, je suis irrésistiblement attiré par les belles femmes.
  • Je commence par les embrasser tout de suite, je n’attends même pas, quand t’es une star, elles te laissent faire, tu peux tout faire, les attraper par la chatte, tout faire »
  • Les démocrates ces tueurs de bébés.
  • Buvez de l’eau de javel pour détruire le virus, je vois que le désinfectant tue le virus en une minute à peine.
  • Et est-ce qu’il y a moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l’intérieur, comme un nettoyage ?
  • Le vote par correspondance est frauduleux.
  • Après la visite du cimetière américain de Bois Belleau :Pourquoi est-ce que je devrais aller dans ce cimetière, c’est rempli de perdants, c’était des nuls ».
  • Après les incendies : ca finira par se refroidir.
  • Si la Turquie fait quelque chose que, dans ma grande et inégalée sagesse, je considère comme hors limites, je détruirai et anéantirai l’économie de la Turquie (je l’ai déjà fait!) ».
  •  Joe Biden autorisera le chaos et la criminalité.
  • On est devant et de loin, mais ils essaient de voler l’élection. Jamais nous ne les laisserons faire. Les bulletins ne peuvent pas être déposés après la fermeture du scrutin ». On nous a volé l’élection. 

Comme vous pouvez le constater, le mandat de Trump est riche en petites phrases. Cela peut prêter à rire mais derrière tous ces mots, ces actions  se cache, un modèle de société : le populisme fasciste, gouvernance basée sur les fausses informations, la haine de l’autre, le culte de la personnalité, l’autoritarisme, la mise en place d’un état policier et la privation des libertés. On excite les masses populaires par des discours outranciers, ciblés dépourvus de sens. Relisez les discours de Goebbels, Mussolini, Hitler, et plus prés de nous Herdogan, Bolsonaro, Organ, Salvini, Le Pen etc…. Plus besoin de se produire en public Twiter, Facebook, Snapchat, Gab sont leur caisse de résonnance. Ces réseaux sont devenus des armes de destruction. Nous sommes depuis des années rentrés  dans l’ère de la démocratie numérique. A titre d’exemple le mouvement 5 étoiles (va te faire foutre) en Italie a prospéré grâce à son blog. Pour ces gens là, la vérité n’existe pas, la réalité c’est la leur et peut changer à tout moment. On sait qu’en politique le mensonge est monnaie courante mais avec Trump, nous avons assisté au gommage du réel et de la fiction, du vrai et du faux.

Alors quels remèdes contre cette pandémie ? Comme eux, se servir aussi de ces réseaux, pousser les personnes à réfléchir sur l’exactitude des infos, démystifier, contredire, expliquer et surtout éviter de les démultiplier. Oui à l’autodéfense culturelle. Aucun combat n’est perdu d’avance mais il sera rude et fera des dégâts.

Sergio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s