Le livre des hirondelles…

Elles l’accompagnent dans son cachot bavarois. Elles y bâtissent leurs nids. Les gardiens les chassent. Elles y reviennent. Sacrés entêtes ces oiseaux là ! Ils sont à l’image du prisonnier qui les accueille, fidèle à ses idées jusqu’au bout, jusqu’à s’en donner la mort.

Ernst Toller, n’aura vécu que 45 ans, mais quelle vie. Issu de la bourgeoisie prussienne, née dans une famille juive, il se porte volontaire pour la grande boucherie de 14-18 plein d’illusions sur la supériorité de l’Allemagne, il en reviendra transformé par des visions d’horreur qui ne le quitteront jamais. Dès lors il n’aura de cesse de combattre tous les nationalismes, et s’engagera dans la lutte sociale en participant activement en 1919, à la brève République des Conseils de Bavière au côté des anarchistes et d’autres révolutionnaires. Après l’écrasement de cette Commune par les réformistes, il est emprisonné pour cinq ans. Durant sa détention et les années qui suivent, il poursuit malgré des conditions difficiles son travail de dramaturge et de poète. Mais la bête immonde déjà déverse son venin et les bûchers sont alimentés de toutes les œuvres interdites, notamment les siennes. Il prend alors la route de l’exil en consacrant toute son énergie à dénoncer le danger fasciste et à participer à la solidarité contre ses victimes. Désabusé, il mettra fin à ses jours en 1939, quelques mois avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale…

L’œuvre littéraire et théâtrale d’Ernst Toller est méconnue. C’est tout le mérite des éditions Séguier de nous la faire découvrir. Par ces temps de retour des vieux démons, de rétrécissement progressif des libertés, de bruits de bottes, se pencher sur la vie de celles et ceux qui ont su dire non, devrait nous paraître d’une absolue nécessité…

Henri Cazales / Radio-Asso.

« Le livre des hirondelles – Allemagne 1893-1939 – Souvenirs d’un lanceur d’alerte » d’Ernst Toller aux éditions Séguier – collection l’indéFINIE.Cet ouvrage est préfacé par Olivier Guez accompagné d’un portrait littéraire d’Ilya Ehrenbourg et suivi d’un choix de poèmes de l’aute

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s